Menu

Statut

You are not logged in.



hakuna matata !!! dans La jungle de l’argent ….

30 mars 2016

hakuna_matata

Alexandre Bompard a du temps, un délai de soixante jours courant à partir du dépôt de l’offre ferme de
Conforama, le 18 mars. Ce qui permettra à la FNAC, au-delà du volet financier de l’opération, de
peaufiner son volet opérationnel. Si Conforama n’a pas encore développé son projet stratégique avec
Darty, la FNAC a elle-même surtout insisté sur les synergies de coût, qui inquiètent les salariés de
Darty, et d’achats, assurant toutefois que les deux enseignes cohabiteront. Et, pour l’heure, entre les
deux Alexandre, Bompard à la FNAC et Nodale chez Conforama, c’est avec le second que Régis
Schulz, le directeur général de Darty, s’entend le mieux.

1209934_021800225722_web_tete_660x319p

article au complet  et lien sur :

http://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/021796639006-darty-la-fnac-en-quete-de-financements-pour-surencherir-sur-loffre-de-conforama-1209934.php

Le temps servira aussi à connaître l’avis de l’Autorité de la concurrence sur l’opération FNAC,avec un
sujet à Paris où les deux enseignes sont très présentes. Elle doit se prononcer au terme de la phase 2
enclenchée la semaine dernière pour une période de 65 jours. Bien que l’opération Conforama n’ait pas
encore été notifiée, on fourbit ses armes du côté de la Fnac. Un proche du dossier indique que la moitié
des Darty ont un Conforama comme voisin dans un rayon de moins de quatre kilomètres. Dans les
deux cas, la définition du marché pertinent incluant ou non l’e-commerce reste à écrire. Conforama et
Darty sont présents dans l’électronique grand public, comme la FNAC, mais aussi dans
l’électroménager et la cuisine. L’analyse de l’Autorité de la concurrence est donc très attendue pour
apprécier la pertinence des deux projets de fusion.

Votre syndicat suit l’affaire 

Categories: Presse