Menu

Statut

You are not logged in.



L’ouverture du dimanche

10 décembre 2015

Le syndicat libre est contre la banalisation du travail du dimanche notamment après l’augmentation du nombre de dimanches travaillés par an issu de la loi Macron. Nous sommes opposés  aux effets dévastateurs que cela peut engendrer sur notre vie privée, nos familles, nos amis, notre santé, nos loisirs, nos conditions de travail.

Bien sûr on ne peut pas rester insensible aux nombreuses personnes qui nous expliquent que travailler le dimanche permet d’améliorer le quotidien, nous vous comprenons. La vie coute de plus en plus chère, les salaires ne compensent pas l‘inflation. Ce n’est jamais avec plaisir que l’on quitte sa famille un jour de repos.

Actuellement les salariés n’ont pas l’impression de  gagner  plus le dimanche quand ce jour est intégré dans la modulation du temps de travail car les heures supplémentaires sont supprimées.

C’est pourquoi, le Syndicat Libre milite pour un équilibre afin de revenir à une situation où il n’y aurait que  quelques dimanches par an travaillés avec de vraies contreparties financières négociées sur la base d’un réel volontariat.

Aujourd’hui avons-nous  les réponses à toutes les questions?

Ø L’ouverture du dimanche génère-t-il un chiffre d’affaire supplémentaire, ou  s’agit-il d’un report de chiffre de la semaine sur le dimanche.

Ø Permet-il de maintenir l’emploi ou réellement d’en créer ?

Ø Est-on encore réellement « volontaire le dimanche » pour gagner quelques euros supplémentaires…quand on est payé au minimum conventionnel  ??

Ø Gagne-t-on vraiment plus en venant travailler le dimanche si on regarde un salaire lissé sur l’année et  un changement de tranche aux impôts ?

Ø Allons-nous créer une prime pour les vendeurs quand ils prendront leurs RDI (absence au travail égale perte d’argent en fin de mois) ?

Ø Comment seront pris les récupérations de ces jours-là (imposés ou libres)?

Les élus Syndicat Libre présent dans les différents comités d’entreprise Darty ont votés contre les ouvertures du Dimanche mais ne sont pas opposés à une concertation afin de mettre en place un véritable accord sur ce sujet.

 Le  8/12/2015

Télécharger (DOC, 141KB)

Categories: Espace adhérents, Tracts